1. Accueil
  2. Évènements
  3. Évènements régions
  4. Angleterre - France. "Il va y avoir beaucoup d'émotion". Nicolas, Nantais étudiant à Londres
1 min de lecture

Angleterre - France. "Il va y avoir beaucoup d'émotion". Nicolas, Nantais étudiant à Londres

Nicolas, 18 ans, sera ce soir dans les tribunes du stade londonien pour supporter les Bleus et rendre hommage aux victimes des attentats.

Le stade de Wembley
Le stade de Wembley

Biensûr il va y avoir beaucoup d'émotion

Nicolas, Nantais supporter des Bleus

L'hommage des Anglais s'annonce vibrant ce soir au stade de Wembley pour la rencontre amicale de football entre l'Angleterre et la France. Un match maintenu malgré les attentats de Paris vendredi. Le protocole concernant les hymnes sera modifié. "God Save The Queen" sera joué en premier avant "La Marseillaise". La Marseillaise dont les paroles seront affichées sur les écrans géants afin que tout le stade puisse l'entonner à l'unisson. Une minute de silence sera ensuite respectée avant le coup d'envoi en hommage aux victimes des attentats.

Beaucoup d'étrangers sont venus me voir en me disant qu'ils priaient pour nous

Nicolas, étudiant nantais à Londres

Nicolas, Nantais de 18 ans qui étudie en école de Commerce à Londres, fera partie des supporters français présents ce soir à Wembley. Il avait acheté son billet il y a une semaine et a décidé d'y être coûte que coûte. "Pour montrer qu'on n'a pas peur et qu'il ne faut pas s'empêcher de continuer à vivre normalement" explique-t-il au micro d'RTL2. "Biensûr il y va y avoir beaucoup d'émotion. J'ai vu que les Anglais allaient chanter la Marseillaise" ajoute-t-il. "J'y vais aussi pour supporter l'équipe de France et rendre hommage aux victimes des attentats".


Lorsqu'il a appris le drame vendredi, Nicolas, comme beaucoup d'amateurs de football, regardait le match France Allemagne depuis Londres. "J'ai tout de suite appelé mes proches pour m'assurer qu'ils allaient bien" nous dit-il.
"Ici c'est vrai que les gens nous en parlent beaucoup. Beaucoup d'étrangers sont venus me voir, me disant qu'ils priaient et qu'ils pensaient à nous" explique enfin Nicolas, qui s'attend donc à vivre un événement fort en émotion ce soir.
 
Coup d'envoi de Angleterre France à 21h.