1. Accueil
  2. Évènements
  3. Pourquoi partage-t-on des articles sans les avoir lus ?
1 min de lecture

Pourquoi partage-t-on des articles sans les avoir lus ?

REVUE DE PRESSE - Il parait que nous sommes très nombreux, sur les réseaux sociaux, à relayer des articles sans même les avoir lus. Une étude vient de prouver cette hypothèse, vous ne vous focalisez que sur le titre ! La raison ? nous sommes trop pressés.

Recruter sur les réseaux sociaux attire de plus en plus
Recruter sur les réseaux sociaux attire de plus en plus
Jules Roy

C'est un article des echos.fr qui nous démontre que la grande majorité d’entre nous relaie des infos, des articles sur les réseaux sociaux sans même avoir lu le contenu de ce qu’ils envoient.

D’après une étude de l‘université de Columbia et de l’Inra (Institut national de recherche en informatique), 6 internautes sur 10 partagent le même article sur Twitter sans avoir ouvert le lien. C’est à dire qu’ils ne sont pas allés plus loin que le titre.
L’un des auteurs de l’étude explique que " c’est typique de la consommation moderne d’information. Les gens se forment une opinion basée sur un résumé ou un résumé du résumé sans aucun effort d’approfondissement ".

Ils en ont la preuve flagrante quand un site satirique américain a publié au début du mois un article partagé pars près de 48 000 personnes. Or le corps du texte ne contenait qu’un faux texte incompréhensible.

Le Washington Post l’explique par la multiplication des " hoax " (ces infos fausses ou invérifiables qui déclenchent une émotion chez le lecteur qui le partage simultanément), et par la recherche du buzz à tout prix des médias traditionnels. La rédaction du Grand Morning vous remercie donc d'avoir pris la peine d'ouvrir cet article.

L'équipe de l'émission vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/