1. Accueil
  2. Évènements
  3. Michael Stipe chante pour les 68 ans de Patti Smith
2 min de lecture

Michael Stipe chante pour les 68 ans de Patti Smith

L'ex-chanteur de R.E.M. avait mis son charisme en sommeil depuis la séparation groupe. Mais, lundi, sur une scène de New York, à l'occasion de l'anniversaire de Patti Smith, c'est un chanteur grave que le public a eu la surprise de découvrir. Car à 68 ans, l'égérie du punk-rock new-yorkais a réussi le tour de force de sortir Michael Stipe de sa semi-retraite décrétée depuis que R.E.M., l'un des plus grands groupes de rock des années 80-90, a définitivement fermé boutique en 2011. C'est donc un Michael Stipe en costume-cravate que les 1 500 spectateurs ont eu le bonheur d'entendre au Webster Hall de New York pour six morceaux, accompagné au clavier par Jesse Paris Smith, la fille de Patti Smith. Non sans une pointe d'ironie, l'ex-leader de R.E.M. a entonné le "New York, New York" de Frank Sinatra. Mais à part ce clin d'oeil, Michael Stipe a enclenché le mode méditatif avec un hommage au "superbe et éternel" chanteur folk Vic Chesnutt, mort en 2009.

Michael Stipe photo suziemay212
Michael Stipe photo suziemay212

L'ex-chanteur de R.E.M.  avait mis son charisme en sommeil depuis la séparation groupe. Mais, lundi, sur une scène de New York, à l'occasion de l'anniversaire de Patti Smith, c'est un chanteur grave que le public a eu la surprise de découvrir.
Car à 68 ans, l'égérie du punk-rock new-yorkais a réussi le tour de force de sortir Michael Stipe de sa semi-retraite décrétée depuis que R.E.M., l'un des plus grands groupes de rock des années 80-90, a définitivement fermé boutique en 2011.

C'est donc un Michael Stipe en costume-cravate que les 1 500 spectateurs ont eu le bonheur d'entendre au Webster Hall de New York pour six morceaux, accompagné au clavier par Jesse Paris Smith, la fille de Patti Smith.

Non sans une pointe d'ironie, l'ex-leader de R.E.M. a entonné le "New York, New York" de Frank Sinatra. Mais à part ce clin d'oeil, Michael Stipe a enclenché le mode méditatif avec un hommage au "superbe et éternel" chanteur folk Vic Chesnutt, mort en 2009.

À lire aussi

Anniversaire oblige, c'est à Patti Smith -née un 30 décembre- et à sa colossale influence que Michael Stipe a tressé des lauriers, notamment à sa chanson "Gloria" qui s'ouvre sur les paroles "Jesus died for somebody's sins but not mine" ("Jésus est bien mort pour les péchés de quelqu'un, mais pas les miens").

Pour clore ce mini-concert, Stipe s'est lancé dans "New Test Leper", un morceau de R.E.M. qui commence lui aussi avec une référence à Jésus : "I can't say that I love Jesus / That would be a hollow claim" ("Je ne peux pas dire que j'aime Jésus/ Ca sonnerait creux").

A l'exception d'un "Losing My Religion" chanté à la demande de Chris Martin, le leader de Coldplay, à un concert de bienfaisance au profit des victimes de l'ouragan Sandy, Michael Stipe ne s'était pas produit sur scène depuis 2008.

Et quand un fan lui a lancé "Tu me manques", le chanteur a répondu par un immodeste "Je me manque aussi à moi-même".

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/