1. Accueil
  2. Évènements
  3. Marilyn Manson plus accessible et sombre que jamais avec "The Pale Emperor"
4 min de lecture

Marilyn Manson plus accessible et sombre que jamais avec "The Pale Emperor"

ÉCLAIRAGE - Celui qui a longtemps été surnommé l'Antéchrist Superstar propose un sublime 10e album, plus proche du blues rock que du métal industriel, un genre musical qui a fait sa gloire à la fin des années 90.

Marilyn Manson
Marilyn Manson

L'une des grosses surprises de ce début d'année 2015 est The Pale Emperor, le 10e album studio de Marilyn Manson, sorti ce 20 janvier. Ces dernières années, le chanteur de 46 ans a davantage fait parler de lui pour ses frasques amoureuses que pour sa musique. Il opère un retour en beauté avec ce nouveau disque, au son blues rock qui devrait lui attirer un nouveau public.

Un nouvel album empreint de blues rock

Brian Hugh Warner, de son vrai nom, montre avec The Pale Emperor qu'il a plus d'une corde à son arc. Ce disque est bien entendu sombre, mais a la noirceur plus accessible. Marilyn Manson arbore toujours son allure horrifique, mais préfère se tourner vers le blues rock et son univers feutré, délaissant la furie du métal industriel. Le premier single, Deep Six, était venu rassurer les fans : c'est le titre le plus "hardcore" de l'album, où les riffs de guitare et les hurlements de Manson sur le refrain rappellent ses glorieux débuts.

Pourquoi le blues ? Cela reste encore un mystère : "J'ai découvert le blues", raconte Manson à Metronews, "J'ai toujours eu ça en moi même si je ne l'exprimais pas." Il le définit ainsi : "Dans mon esprit, ça signifie raconter une histoire personnelle en tenant compte de l'auditeur. Comme si j'étais à la fois le serpent... et le charmeur de serpent."

Que l'on ne s'y méprenne pas : le chanteur originaire de l'Ohio n'a rien perdu de sa force de frappe. The Pale Emperor enchaîne les tubes aux guitares saturées et à la batterie guerrière, chacun différent mais s'associant bien les uns aux autres. La mort, la religion, la violence, la société de consommation et l'amour en sont les thèmes principaux, abordés sans filtre.
On retient notamment les titres Cupid Carries A GunThe Devil Beneath My Feet et Third Day Of A Seven Day Binge, à la basse envoûtante rappelant Depeche Mode. Les amateurs de ces derniers, mais aussi de Queens of the Stone Age ou AC/DC devraient trouver leur bonheur dans The Pale Emperor.

Une renaissance

À lire aussi

Manson canalise ses élans passés pour livrer une prestation puissante, euphorisante mais sans débordements. À 46 ans, il dédie ce disque à sa mère, décédée en mai 2014 le jour de la fête des Mères, après une longue bataille contre la maladie d'Alzheimer : "J'avais fait la paix avec elle l'année précédente, même si elle n'a jamais vraiment su qui je suis", confie-t-il au Guardian.

Cette disparition fait office de déclic : "Je dois bien reconnaître que ces deux dernières années, je n'étais pas aussi bon que je le voulais, que ce soit en tant qu'être humain, musicien ou artiste", reconnaît-il dans le New York Times. Il s'est même senti "enfermé dans son personnage public" : "C'est pour cela que j'ai eu envie de quitter la musique. Je voulais explorer d'autres choses, comme la peinture et le cinéma [...] La musique m'ennuyait. Je ne voulais pas être la personne à laquelle tout le monde s'attendait", explique-t-il dans le Guardian.

C'est d'ailleurs sur le tournage de la série Californication, où il incarne son propre rôle en 2013, que Manson se lie d'amitié à Tyler Bates, un compositeur de bandes-originales de films comme Les Gardiens de la Galaxie. Très éloigné de son univers, donc. "Il est temps de se réinventer, non ?", lui a suggéré Bates. Manson a acquiescé, peut-on lire dans le New York Times. Les deux hommes se sont ensuite associés pour enregistrer The Pale Emperor. Selon Manson, Bates en a imaginé la musique pour qu'elle "mette en valeur" sa voix. 

Cible des politiques et des médias

Surnommé pendant longtemps l'Antéchrist Superstar, Marilyn Manson a secoué la frange conservatrice de l'opinion publique avec son groupe éponyme, pourvoyeur d'un métal industriel volontairement choquant, rejetant la religion et les normes sociales. Manson effraie avec son look à la fois vampirique, androgyne et futuriste, à coup de lentilles de contact colorées, teint pâle et rouge à lèvres mauve.

Quelques polémiques ont même éclaté, certains politiques accusant Manson d'être responsable de la tuerie de Colombine, en 1999, où deux jeunes lycéens avaient tué plusieurs de leurs camarades. Le chanteur avait répondu aux accusations dans le reportage Bowling For Columbine, de Michael Moore : "Je comprends pourquoi ils me pointent du doigt. Parce que je pense que c'est facile de mettre mon visage à la télévision. Parce qu'en fait, je suis le garçon sur le poster qui inspire la peur. Parce que je représente ce dont tout le monde a peur. Parce que je dis et fais ce que je veux [...] Le Président lance des bombes, et moi je fais quelques chansons de rock. Mais c'est moi le méchant. Pourtant, qui a le plus d'influence ? Je dirais le premier."

 "Quand j'étais ado, la musique était un échappatoire. Elle ne porte pas de jugement. Quand on met un CD, il ne va pas vous crier dessus à cause de la manière dont vous vous habillez. Il va vous faire sentir mieux", avait-t-il confié à cette même occasion.

Au-delà de la musique, Marilyn Manson développe ainsi sa carrière d'acteur depuis quelques années. Il a notamment incarné un suprématiste blanc dans la dernière saison de la série de bikers Sons of Anarchy, en plus de faire un cameo dans Californication. Il est également apparu dans la comédie noire Wrong Cops, du Français Quentin Dupieux, alias Mr. Oizo.

The Pale Emperor, sortie le 19 janvier 2015 :
1) Killing Strangers
2) Deep Six
3) Third Day of a Seven Day Binge
4) The Mephistopheles of Los Angeles
5) Warship My Wreck
6) Slave Only Dreams To Be King
7) The Devil Beneath My Feet
8) Birds of Hell Awaiting
9) Cupid Carries A Gun
10) Odds of Even

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire