1. Accueil
  2. Évènements
  3. "Pop Satori", l'album de l’explosion d’Etienne Daho
2 min de lecture

"Pop Satori", l'album de l’explosion d’Etienne Daho

Écoutez ou réécoutez #LeDriveRTL2 de Eric Jean Jean, Mathilde Courjeau du 05 févr. 2018.

Etienne Daho
Etienne Daho
#LeDriveRTL2 du 5 février 2018
22:10
Eric Jean-Jean
Eric Jean-Jean

Pop Satori est le 3e album et celui de l’explosion d’Etienne Daho. Il contient trois tubes énormes : Epaule Tatoo, son deuxième single, Duel au Soleil et Tombé pour la France, sorti un an avant à l’été 1985. Dans Duel au Soleil, Etienne fait indirectement allusion à son père, ex militaire en Algérie d’où le "soleil", et ayant plutôt tendance à la castagne d’où le duel.
  
Avec cet album, dont le nom Pop Satori est un hommage au livre de Jack Kerouac Satori à Paris, sorti en 1966, Etienne Daho a les oreilles définitivement tournées vers l’Angleterre mais aussi vers New-York avec Lou Reed et le Velvet Underground. 

Alors que Depeche Mode et  Eurythmics envahissent les ondes de la bande FM, c’est plutôt vers deux groupes moins connus que Daho va se tourner : les allemands de la Propaganda produits par Trevor Horn et Wish List le groupe de William Orbit. Etienne Daho obtient de partir à Londres accompagné de son confrère de l’époque Arnold Turboust. William Orbit disparait au bout de quelques jours donc Daho et Turboust se font virer et sont obligés de repartir à Paris avec les bandes sous le bras. On apprendra plus tard que la maison de disque avait tout simplement oublié de payer. 

Il n’empêche que Pop Satori, même s’il est accueilli un peu froidement par les critiques de l’époque qui considèrent que chanter de la pop sur des airs électroniques est mission impossible, s’avère un petit chef d’œuvre d’intelligence et de culture. Daho en dira : "Pop Satori c’est la carte postale d’un petit provincial qui arrive à Paris et découvre le succès. On y trouve l’étourdissement, les illuminations de Rembrandt, les existentialistes (qui étaient pour moi le dernier grand mouvement culturel) et les punks français". 

Il reprendra ensuite Syd Barrett,  en s’inspirant de  Late night , le premier album des Pink Floyd. Le groupe éphémère Gallois Young Marble Giants sera également une source d’inspiration pour Daho dans Paris le Flore. 

Etienne Daho - Epaule tattoo (Clip officiel)
Etienne Daho - Tombé pour la France (Clip officiel)
Etienne Daho - Duel au soleil (Clip officiel - Live)

Red Hot Chili Peppers "Under The Bridge"

À lire aussi

On retrouve Under The Bridge sur l'album Blood Sugar Sex Magik des Red Hot Chili Peppers sorti en 1991. C'est un morceau extrêmement important pour Anthony Kiedis, le chanteur du groupe, qui en a écrit toutes les paroles. Il y exprime sa solitude alors qu'il a arrêté la drogue depuis quelques années déjà et que Flea, le bassiste et John Frusciante le guitariste continuent. Cette solitude va s'évanouir grâce à l'amour mystique de la ville de Los Angeles à qui le morceau est presque dédié.

Anthony Kiedis dévoile ses fragilités comme jamais dans un morceau et hésitait profondément à proposer ce titre aux autres membres du groupe. C’est finalement le producteur Rick Rubin qui va l’en persuader. Emu, John Frusciante va s'inspirer pour le riff de guitare d'un de ses morceaux favoris : Andy Warhol de David Bowie. Malheureusement c’est sur la tournée de ce disque qu’il va quitter le groupe… mais il marquera d’autant plus cet album et cette chanson qu’il invitera sa mère et ses copines pour les chœurs à la fin du morceau. 

L'équipe de l'émission vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/