1. Accueil
  2. Évènements
  3. La course folle des voitures intelligentes
2 min de lecture

La course folle des voitures intelligentes

La vie à bord de K2000, ça vous tente ? Un peu de patience encore. Mais en attendant la voiture qui se conduit toute seule, les applications envahissent nos tableaux de bord. La guerre est déclarée entre constructeurs et géants de la high-tech.

voiture connectée
voiture connectée
Jules Roy

Après le téléphone et la montre, place à la voiture connectée ! Ce sera le nouvel eldorado des sociétés high-tech.
C'est bien simple, le Smartphone servira de télécommande pour contrôler la voiture. Un scénario digne de James Bond il y a quelques années. Mais bien réel aujourd’hui.  
La preuve : Apple et Google sont déjà sur les rangs. Ils ont respectivement lancé Car Play et Androïd Auto. Deux systèmes rivaux qui permettent, sur le tableau de bord, de lancer la navigation internet, d'envoyer des messages ou d'écouter de la musique.
 
D'ici 2018, le marché des voitures connectées pourrait représenter 135 millions de véhicules dans le monde. Et ce n'est qu'un premier pas vers la voiture autonome. De leur côté, les constructeurs se lancent aussi dans la course.
 
La bataille s'annonce difficile puisque le plus avancé en la matière, c'est Google et sa Google Car, conduite à distance à l'aide de caméras, de radars et d'un capteur laser. Apple développe aussi son véhicule électrique autonome. En France, l’Inria (Institut de la Recherche en Informatique et Automatisme) développe sa Cyber car, une sorte de taxi automatique qui vous géolocalise grâce à votre portable. Vous n'avez plus qu'à taper votre destination sur l'écran de la Cyber Car et elle vous y dépose avant de repartir vers un nouveau client. Et tout ça, on nous le promet d'ici 2020 !
 
Il y a quelques semaines, Mercedes-Benz présentait un nouveau modèle totalement autonome. Mais en Mars dernier, le fabricant de composants électroniques Delphi prenait une sérieuse avance sur ses concurrent. La Delphi a réalisé un trajet record de 5.500 km en conduite autonome en Amérique du Nord.

Reste le problème du juridique. La voiture connectée pose beaucoup de questions par rapport à la loi…Qui sera responsable en cas d'accident en mode automatique ? Est-ce qu'on pourra se faire ramener chez soi par sa voiture si on a trop bu ? Doit-on forcément avoir le permis pour utiliser une voiture autonome ? Encore quelques questions à régler avant de laisser le volant.

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/