1. Accueil
  2. Évènements
  3. EN IMAGES - Platines vinyles Technics, Combi Volkswagen... Quand les nouvelles technologies surfent sur le vintage
3 min de lecture

EN IMAGES - Platines vinyles Technics, Combi Volkswagen... Quand les nouvelles technologies surfent sur le vintage

Le vintage s'offre un retour en grâce dans le monde des technologies. Illustration au grand salon high-tech de Las Vegas.

La nouvelle version de la platine SL-1200G de Technics
La nouvelle version de la platine SL-1200G de Technics
Crédit : AFP
Benjamin Hue
Benjamin Hue

Effet de mode ou véritable revival ? Le rétro a signé un retour remarqué dans le monde des nouvelles technologies ces derniers mois. Tous les domaines sont impactés. La téléphonie mobile, par exemple, a vu plusieurs initiatives se mettre en place en ce sens, avec notamment la campagne de financement participatif lancée par Orange pour développer un téléphone fixe NeoRetro au look des années 30 truffé de technologie moderne. Le domaine de la photographie n'est pas en reste avec le grand retour des photos instantanées dans le sillage de Fujifilm et Polaroid. Le monde de la musique surfe aussi sur cette vague. Au salon IFA de Berlin, Panasonic a annoncé la relance de la production de la série de platine SL-1200 de sa filiale Technics, référence de la planète vinyle depuis quatre décennies. Le Consumer Electronics Show, le salon de l'électronique grand public qui se tient à Las Vegas jusqu'au samedi 9 janvier n'a pas dérogé à ce retour de flamme.

Retour de vinyle chez Sony et Panasonic

À l'heure de la musique en flux, la sonorité particulière du microsillon connaît un retour en grâce en Angleterre, où le vinyle a renoué en 2014 avec ses meilleures ventes depuis vingt ans, comme en France où les disquaires font état d'un réel engouement. Ce contexte favorable suscite l'intérêt des grands groupes qui y voient l'occasion de séduire les audiophiles en faisant étalage de leur savoir-faire technologique. Après avoir annoncé en septembre qu'il allait ressusciter et enrichir la marque Technics, Panasonic a présenté à Las Vegas la platine vinyle Grand Class SL-1200G, déclinaison moderne de la platine phare de l'industrie du Djing, à l'aube des années 80, dont la production avait été stoppée en 2010.

La nouvelle Technics SL-1200G
La nouvelle Technics SL-1200G
Crédit : Panasonic

Reconstruite avec de nouveaux éléments, la SL-1200G embrasse la ligne et les codes esthétiques des produits Hifi haut de gamme lancés récemment par Panasonic, tout en collant à l'esprit des modèles traditionnels. Elle est toujours basée sur un moteur à entraînement direct, pour remédier aux micro-vibrations qui impactaient le son sur le modèle initial. La Technics SL-1200G sera lancée au cours des prochains mois. Son prix n'a pas encore filtré. Tout juste sait-on qu'une édition limitée sera produite à 1.200 exemplaires pour le cinquantième anniversaire de la marque d'ici la fin de l'année 2016.

À l'instar de Panasonic, Sony veut donner une seconde jeunesse aux disques du grenier. Le constructeur japonais a joué la carte de la nostalgie pour séduire les audiophiles avec une nouvelle gamme de platines au design sobre et élégant, capables de convertir des fichiers vinyles en fichiers numériques haute résolution. Elle comprend une sortie phono pour brancher un ampli Hifi, une fonction de gravure numérique via une sortie USB et un préampli phono pour se connecter à des enceintes amplifiées. Elle sera disponible en avril au prix de 500 euros.

Volkswagen ressuscite le Combi

À lire aussi

L'automobile a également fait souffler un vent de nostalgie sur le salon de Las Vegas. Le constructeur automobile allemand Volkswagen a présenté une version connectée et à propulsion électrique de son mythique Combi à la veille de l'ouverture au public du Consumer Electronics Show. Érigé en symbole du mouvement hippie dans les années 70 et très prisé des surfeurs et des familles, le Combi revient sous la forme d'un prototype répondant au nom de "BUDD-e", un jeu de mot avec "buddy", qui signifie "copain" en anglais.

L'utilitaire fétiche des hippies devient un prototype électrique et connecté
L'utilitaire fétiche des hippies devient un prototype électrique et connecté
Crédit : AFP
Le BUDD-e est truffé de technologies visant à le rendre plus intelligent et plus "social"
Le BUDD-e est truffé de technologies visant à le rendre plus intelligent et plus "social"
Crédit : AFP

Censé préfigurer les transports du futur, le concept-car de quatre places épouse toujours les traits du légendaire minibus à moteur arrière et aux lignes arrondies. Mais il est désormais doté de technologies afin de le rendre plus intelligent et social, avec notamment une nouvelle interface électronique, plus intuitive et interactive. Les poignées de portes disparaissent, au profit d'un système d'ouverture et de fermeture des portes à commandes vocales et gestuelles. 

Connecté, le BUDD-e communique avec les appareils connectés du domicile. Il peut ainsi s'enquérir à distance du stock d'aliments dans le frigo ou visualiser une personne qui sonne à la porte d'entrée. Sur le plan de la consommation, Volkswagen promet une autonomie similaire à celle d'un véhicule à essence du même gabarit, soit 533 kilomètres après recharge. Logée dans le plancher du véhicule, la batterie pourrait récupérer 80% de sa capacité en l'espace de seulement une demi-heure. Volkswagen espère le faire rouler sur les routes d'ici la fin de la décennie.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/