1. Accueil
  2. Évènements
  3. Eagles of Death Metal : "Terminer ce concert, c'est la seule chose à faire", lance le chanteur Jesse Hughes
1 min de lecture

Eagles of Death Metal : "Terminer ce concert, c'est la seule chose à faire", lance le chanteur Jesse Hughes

Le leader du groupe de rock américain s'est exprimé à la veille du concert à l'Olympia qui a lieu mardi 16 février à Paris.

Jesse Hughes, le chanteur des Eagles of Death Metal, lors d'une interview télévisée en février 2015
Jesse Hughes, le chanteur des Eagles of Death Metal, lors d'une interview télévisée en février 2015
Crédit : Capture d'écran / iTélé

Les Eagles of Death Metal reviennent à Paris pour terminer le concert du 13 novembre. À la veille de cet événement, prévu mardi 16 février à l'Olympia, le leader du groupe de rock américain s'est confié au micro d'iTélé. "Je suis ravi d'être de retour. Il y a eu énormément de soutien, de déclaration et d'amour. Je suis très ému et je ne veux décevoir personne. Je ne peux pas laisser les méchants l'emporter, nous devons terminer ce concert pour nous et tous ceux qui étaient au Bataclan. C'est la seule chose que je pouvais faire d'un point de vue personnel pour commencer à aller mieux", s'est exprimé Jesse Hughes, la voix empreinte d'émotion.

Pour ce concert à guichets fermés, les proches des victimes et les rescapés de la tuerie Bataclan, qui a coûté la vie à 90 personnes, ont été invitées. Mais certaines personnes, encore traumatisées par les attentats, ont décliné la proposition. Un malaise que comprend le chanteur : "J'espère qu'ils savent que je les aime de tout mon cœur. Dès qu'ils seront prêts à revenir, je serai là. Je comprends pourquoi ils ne veulent pas venir. Mais j'aimerais qu'ils reviennent".

Lors des attentats, les terroristes ont commencé à tirer alors que le groupe jouait Kiss The Devil. Un titre qu'ils n'ont, depuis, encore jamais rejoué et qui n'ouvrira pas le concert à l'Olympia. "Je voulais jouer cette chanson en premier dès notre retour. Mais le moment n'est pas le bon et ce n'est pas si important, après tout. Ce ne sont que des petits détails", a expliqué Jesse Hughes.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/