5 min de lecture Restos du coeur

Restos du Cœur : coup d'envoi de la 33e campagne hivernale

La nouvelle campagne hivernale de l'association caritative débute mardi 21 novembre 2017 afin de toujours mieux accompagner les plus démunis vers l’inclusion sociale.

Restos du cœur (Yvelines 2015) - Eric Patin
Restos du cœur (Yvelines 2015) - Eric Patin
BertrandLAIDAIN
Bertrand Laidain
Animateur éditorial

"Il a bien eu raison Coluche de choisir l'hiver pour créer son association", assure Patrice Blanc, le président des Restos du Cœur. En effet, l'hiver reste la saison la plus froide de notre hémisphère Nord, où il faut se vêtir chaudement, manger à satiété et veiller à ne pas attraper de maladies.

Et si les Restos ont survécu à l'humoriste, c'est bien parce que les bénévoles sont conscients des périls qu'affrontent les plus démunis en hiver, mais aussi de plus en plus en été. Et grâce à ses actions touchant de nombreux registres de la vie d'aujourd'hui : lecture, langue française, accès aux droits, à la santé, vacances, couture, cuisine, conseils budgétaires...

À lire aussi
Restos du cœur (Lyon 2011) - Eric Patin Restos du coeur
Coup d'envoi de la 32e campagne hivernale des Restos du Coeur

Sans parler des ateliers et chantiers d'insertion ou des aides au logement. Les Restos ont donné l'opportunité à de nombreuses personnes de prendre ou reprendre part à une véritable vie sociale dont elles avaient été privées, parfois très jeunes pour certaines d'entre elles. C'est pour cela qu'au fil de ces 32 campagnes annuelles ont été proposées d'autres actions que la seule et indispensable aide alimentaire.

Et lorsque les artistes, parmi les plus célèbres, offrent leurs "Concerts d'Enfoirés" au bénéfice des Restos, toutes les personnes accueillies aux Restos savent pour qui se déroulent ces spectacles.

Bilan de la 32e campagne

Les Restaurants du Cœur ont poursuivi le développement des dons alimentaires. 47.000 tonnes de produits ont été données à l’association lors de la dernière campagne. La loi Garot, entrée en application, a vu ses dernières déclinaisons paraître officiellement avec le décret d’application de décembre 2016, qui insiste particulièrement sur le tri et la qualité des dons. 

Les 71.000 bénévoles des Restos ont accueilli 882.000 personnes au cours de la campagne d’hiver, et 402.000 au cours de la campagne d’été. 

Un repas ne suffit pas, mais c’est par là que tout commence : c’est le credo des Restos. Les Restos mettent l’accent sur l’accès à l’autonomie : 10.792 personnes ont été accompagnées dans leurs démarches d’accès aux droits et 3.644 dans leur accès à la justice, 6.155 personnes ont pu participer à des ateliers de Français, 3.617 ont été accompagnées dans leur recherche d’emploi, 808 personnes ont pu bénéficier d’un microcrédit. à travers les activités d’Insertion par l’Activité économique (IAE), 2.316 salariés en insertion sont accompagnés, dont 56% connaissent une sortie dynamique, vers un emploi ou une formation.

À travers les 107 activités à destination des gens de la rue (maraudes, les camions et bus du Cœur, points chauds, accueils de jour) les Restos agissent au plus près des plus exclus pour répondre à l’urgence. Ils ont aussi mis en place des dispositifs d’hébergement d’urgence qui ont accueilli 1.628 personnes l’an dernier. Enfin, 1.651 personnes ont pu être logées dans les hôtels sociaux et résidences sociales (62% de sorties positives) ou en intermédiation locative (84% de sorties positives).

L’accueil inconditionnel

Face à un tissu social plus que précaire, les Restos s’attachent à réaffirmer haut et fort leurs valeurs fondatrices : l’accueil inconditionnel, la primauté du bénévolat et l’aide apportée sans jugement ni contrepartie. Loin de favoriser "l'assistanat", l’association refuse toute stigmatisation et s’emploie à être présente partout où elle le peut et pour tous ceux qui en ont besoin et parvient à réinsérer durablement les personnes, notamment en facilitant le retour à l’emploi.

Le volontariat

Grâce à l’engagement de près de 71.000 bénévoles, au maillage territorial de 2112 centres à travers la France et à la force de l’esprit de la loi 1901, les Restos du Cœur continueront à accueillir et accompagner les plus démunis et à lutter contre toutes les formes de précarité. En effet, comme rappelé en préambule de leur Projet Associatif National 2015-2018, l’aide à la personne est la mission principale des Restos : elle commence par l’aide alimentaire et se poursuit en orientant systématiquement vers les autres formes d’aide et d’accompagnement, en particulier l’accès aux droits.

Faire un don aux Restos

2017 Mission Enfoirés

En janvier 2017, les Enfoirés ont enflammé le Zénith de Toulouse lors de sept concerts exceptionnels. Fidèles à l’appel lancé par Coluche dès 1985, 37 artistes de renom ont répondu présent, dans une ambiance festive et chaleureuse. Cette année, les Enfoirés ont fait leur révolution lors d’un show collectif ponctué de 17 tableaux aussi poétiques que spectaculaires à travers les époques.

Entre la reprise des tubes du moment, des titres incontournables et l’interprétation du single des Enfoirés 2017, Juste une p’tite chanson, écrit et composé par Grégoire et MC Solaar, le show était au rendez-vous. Lors de la retransmission télévisée le vendredi 3 mars, ce sont plus de 10,7 millions de téléspectateurs qui ont pris le large avec toute la troupe à bord du paquebot "Mission Enfoirés" pour une croisière avec pour capitaine Gérard Jugnot, à la recherche de sa dulcinée...

Dans le prolongement de la soirée des Enfoirés, une émission spéciale La Chance d’une vie meilleure a été consacrée aux actions de l’association. Plus de 1,2 million de téléspectateurs ont pu suivre l’action des différents centres des Restos du Cœur de Toulouse et ses environs.

En 2018, les Enfoirés... à Strasbourg

Du 16 au 21 janvier 2018, les Enfoirés se retrouveront sur la scène du Zénith de Strasbourg pour fêter les 10 ans de la salle qu'ils avaient inaugurée en 2008.

Le logo des Restos du Cœur
Le logo des Restos du Cœur

Les autres façons d'aider les Restos

- Donner de son temps en rejoignant les 69.200 bénévoles.
- Faire un don par courrier, en envoyant un chèque à l'ordre des Restaurants du Cœur, 42n rue de Clichy - 75009 Paris.
- Faire un don en nature (moyens logistiques, prêts de locaux, denrées alimentaires, mobilier...) en contactant les Restos du Cœur de votre département.
- Devenir une entreprise mécène (dons en nature, en numéraire, dons de compétences, aide à l'insertion...). Les entreprises aussi aident les Restos du Cœur.
Legs, donation et assurance vie au profit des Restos du Coeur
Les Restos du Cœur, reconnus d'utilité publique, peuvent recevoir, en exonération de tout impôt et taxe, des legs par testaments, des donations par actes notariés ou le capital d'assurances vie dont les Restos sont instituée bénéficiaires.

- La Loi Coluche
Dans tous les cas de dons en argent, les donateurs recevront un reçu fiscal à joindre à leur déclaration d'impôts. Pour les particuliers, la déduction fiscale est de 75% du montant du don jusqu'à 529 euros (plafond 2015). Au-delà, et dans la limite de 20% des revenus imposables, la réduction est encore de 66%.

Pour les entreprises assujetties à l'impôt sur les revenus ou à l'impôt sur les sociétés, la déduction fiscale est égale à 60% du montant des dons pris dans la limite de cinq pour mille du chiffre d'affaires.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Restos du coeur Les enfoirés Info
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL2.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants