3 min de lecture Musique

Catherine Ringer interprète "Andy" dans #LeDriveRTL2

Écoutez ou réécoutez #LeDriveRTL2 de Eric Jean Jean du 07 nov. 2017.

Eric Jean Jean #LeDriveRTL2 Eric Jean Jean
>
Télécharger #LeDriveRTL2 du 07 novembre 2017 Crédit Média : Eric Jean Jean | Durée : | Date : La page de l'émission
Eric Jean Jean
Eric Jean Jean et Mathilde Courjeau

Eric Jean-Jean et Mathilde Courjeau ont reçu Catherine Ringer dans #LeDriveRTL2. Elle vient de sortir un nouvel album Chroniques et fantaisies. Elle a interprété en live son single Senior ainsi qu’un classique de son groupe, les Rita Mitsouko, Andy.

Cet album est bouleversant et ce single Senior l’est également. "Le temps s’accélère, je dois conduire de mieux en mieux. Belle est la chance, d’aller jusqu’au bout du jeu, entouré d’enfance, tel est mon vœu". A quel moment vous-vous êtes rendu compte que c’est cela qu’il fallait faire quand on grandit, quand on vieillit ?
Catherine : C’est quelque chose dont on se rend tous compte, que ça va de plus en plus vite. L’unité de temps est très grande quand on a un an. Quand on en a deux, c’est la moitié de la vie. Au fur et à mesure qu’on avance les étés passent plus vite. Vers 40-45 ans je m’en suis rendu compte. Le fait de savoir qu’il y a une fin à la vie, comme une fin d’une partie, permet de se dire qu’il nous reste 30 ans et qu’on ne peut pas essayer pleins de trucs et donc perdre du temps car on en a moins. On est donc plus concentré par ce qu’on fait car on a moins de temps. Ça vaut aussi quand on est jeune, on se dit qu’on a tout le temps de réviser ses examens et quand on a plus que deux semaines, là on s’y met. C’est le même principe !

À lire aussi
Grégory Ascher & Justine Salmon musique
Des objets connectés pour le bureau

Ce qui est sûr en tout cas c’est que vous vous éclatez dans ce nouveau projet. Vous avez l’air de vouloir tester tous les genres musicaux. Il y a des côtés un peu funk, un peu rock, un peu pop.
Catherine : Il y a même de la chanson française de nos racines de France et d’Europe que j’avais envie d’explorer.

Est-ce que vous aviez envie de ce genre de diversification après votre dernier projet Plaza Francia qui était assez focus sur le tango ?
Catherine : Peut-être oui mais j’ai toujours été comme ça aussi ! Depuis que je suis toute petite, que je jouais de la flûte et que je chantais. J’ai toujours aimé la musique classique, le rock, le blues, le funk, les musiques chinoises, le rythme africain. J’étais un peu mondialisé depuis le début.

Dans la biographie que l’on retrouve dans l’album, il est dit que c’est une série de tableaux. Je vois Como Va, je vois La grande lessive celle qui fait triompher du brouillard, Rock de nuit où vous rêvez peut-être de votre papa. Et au milieu de tout ça il a deux chansons bouleversantes. Il y en a une qui s’appelle Leur amour qui raconte l’histoire d’amour dans une vie. Et puis Tristessa qui est une chanson pour votre amoureux à vous. Que sont ces chroniques ?
Catherine : C’est un mélange de chroniques avec des observations ou des sentiments qui sont en relation avec la réalité. D’autres sont complétement imaginaires et fantaisistes.

Ce voyage en moto, Essaouira-Paris, après avoir enregistré un album, ce n’est pas possible que vous ne l’ayez pas vécu ?
Catherine : On l’a vécu, on est revenu du Maroc à Essaouira où on avait enregistré Système D dans un magnifique riad avec une réverbe extraordinaire avec Tony Visconti qui était venu aussi. Je me souviens des gens qui déchargeait le matériel, des marocains assez âgés, maigres et qui portaient les "Flight Case" d’une façon extraordinaire sur l’épaule alors que nous il fallait trois personnes pour les porter. Après avoir fait la musique avec le moteur, le riff, la mélodie je me suis demandée ce que je pouvais bien raconter sur cette musique. Si je racontais le voyage en moto qu’on a fait, ça me ferait plaisir et ça ferait plaisir à ceux qui aiment bien les Rita Mitsouko et puis ceux qui ne connaissent pas forcément les Rita.

Et dans ces chroniques et fantaisies, quelle est la place de l’Arlequin qui est sur la pochette du disque ?
Catherine : C’est un gardien en fait. Je ne sais pas s’il me garde des méchants ou s’il n’est pas si gentil que ça et qu'il m’entraîne vers d’horribles trucs. Il fait peur, il est comme nous tous il est mélangé de bons et de mauvais. Moi je suis la chronique, la réalité, et lui la fantaisie.

La tournée a débuté en octobre 2016 et se poursuit dans toutes les villes de France. 

Catherine Ringer en session dans les studios de RTL2 Date : 08/11/2017
3 >
Catherine Ringer en session dans les studios de RTL2 Date : 08/11/2017
Catherine Ringer en session dans les studios de RTL2 Date : 08/11/2017
Catherine Ringer en session dans les studios de RTL2 Date : 08/11/2017
1/1
L'équipe de l'émission vous recommande
Lire la suite
Musique Catherine Ringer Les Rita Mitsouko
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL2.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants