3 min de lecture Musique

Matthieu Chedid interprète 3 titres de son nouvel album "Lamomali"

REPLAY - Eric Jean Jean et Mathilde Courjeau recevaient Matthieu Chedid -M- dans #LeDriveRTL2 pour une interview et trois titres en acoustique le 7 avril 2017.

Eric Jean Jean #LeDriveRTL2 Eric Jean Jean
>
M - Amssétou dans #LeDriveRTL2 Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Eric Jean Jean
Eric Jean Jean et Mathilde Courjeau

Matthieu Chedid -M- était l'invité spécial d'Eric Jean Jean et Mathilde Courjeau ce vendredi  7 avril, pour interpréter trois titres, extraits de son dernier album studio Lamomali ainsi qu'une interview exclusive.

Comment est née l'idée de ce nouvel album ? 
C'est toujours à l'échelle humaine, ça part d'abord d’une rencontre amicale. J’ai ressenti l'âme malienne tout d'un coup, j'étais proche de cette sensibilité-là. On m'a invité au festival "Paris-Bamako", j'ai mis le pied sur la terre rouge du Mali. C'est très impressionnant, les odeurs, les ambiances, les couleurs, l'énergie des gens, l'énergie de la terre aussi. Ça a commencé d'une façon assez poétique.

 Il y a eu un moment où tu t'es fait baptisé musicalement, comment ça s'est passé ?
Le soir je me suis retrouvé dans un bar musical, et il y avait un groupe qui jouait, et par un ami qui leur a dit que j'étais musicien, ils m'ont invité sur scène, et je n'avais aucune connaissance de la musique malienne. Je me suis mis à jouer sur une guitare électrique bien poussiéreuse et j'ai joué dans un style à la Jimi Hendrix, à la Pink Floyd, mais sur la musique malienne. Ça donnait une musique un peu bizarre pour eux et un peu nouvelle, ils se sont mis à genoux et ils m'ont jeté des billets et m'ont fait boire de l’alcool !

À lire aussi
Grégory Ascher musique
Le Double Expresso tente le challenge de la boîte invisible

Des rappeurs Français sont arrivés dans le casting de ton album, comment c'est arrivé ?

Avec Oxmo (Puccino) on se connait depuis très longtemps, j'ai toujours adoré sa poésie, son décalage aussi. Le rap c'est aussi pleins de codes et c'est un vrai poète d'aujourd'hui.

La musique est un prétexte pour apprendre, s’enrichir, pour ouvrir son esprit, c'est le seul intérêt.

Matthieu Chedid
Partager la citation

 Est-ce qu'on est dans un moment de ta carrière où tu ne fais plus que des albums concepts ?
Ça m'enrichit, la musique est un prétexte pour apprendre, s’enrichir pour ouvrir son esprit, c'est le seul intérêt. C'est vrai que ça peut être un univers assez clos aussi la musique. Pour raconter des choses il faut en vivre, et je le vis effectivement comme un rite de passage. Cet album Malien est une nourriture incroyable pour moi. C'est la diversité, c'est apprendre comment vivent certains, c'est grandir un peu plus.
 
Ça nourrit ce que va devenir -M- dans le futur ? 
Obligatoirement, même si je n'ai pas envie, on est imprégnés, on est des éponges et ça ressort d'une certaine manière et même parfois je joue de la guitare je fais des solos plutôt électrique, rock, je vois qu'il y a du Mali là-dedans. Ce n’est pas conscient. 
 
A quel moment de ta vie, découvres-tu la guitare Rock ? 
Ça vient vers 13-14 ans, et encore aujourd’hui. Ce qui est assez troublant c'est que les jeunes sont fascinés par la guitare et vont écouter Jimi Hendrix, Pink Floyd, ces gens-là qui traversent vraiment les époques, il n'y a rien de comparable aujourd'hui. 

Chez Hendrix, il y a une authenticité, quelque chose de sauvage

Matthieu Chedid
Partager la citation

On a passé Jimi Hendrix, c'est lui qui est fondateur pour toi ?
Pour moi, c'est vraiment mon école, c'est vraiment la guitare organique, il y a quelque chose qui n'est pas très appliqué chez Hendrix, il y a une authenticité, quelque chose de sauvage, avec une certaine technique. Mais ce n'est pas un guitariste aussi clean qu’Eric Clapton ou David Gilmour, qui sont beaucoup plus précis. Il a une sorte de sagesse sauvage que j'adore, on ressent de l'Afrique dans sa guitare. 
 
La kora est un instrument un peu magique, sacré ? 
C'est un instrument ancien qui se transmet de générations en générations, ça fait 71 générations chez les Diabaté , c'est aussi l'instrument des sages Maliens.

C'est Jean-Paul Gaultier qui va vous habiller pour toute la tournée ?
Oui c'est ça, JP Gaultier ça vient de la Corée ! J'ai fait un concert là-bas il y a un an, et il y était. Il m'a découvert sur scène, on s'est captés tous les deux. C'est vrai que c'est un artiste incroyable, quelqu'un de très simple, très accessible et qui m'a dit des mots tellement justes qu'on s'est dit qu'il y avait des choses à faire ensemble.
 
Comment as-tu rencontré Fatoumata Diawara ?
Je l'ai rencontré à Marseille lors de l'événement Africa Express, on a joué sur scène ensemble, il y a eu une belle osmose et on s'est dit qu'il fallait faire des choses aussi. 
 
Une grande partie de cet album a été réalisé chez toi dans ton studio à Paris ?
Oui c'est là qu'a été fait 90% de l'enregistrement,  on y a vécu des moments d’intimités, comme au pays.

Matthieu Chedid -M- Date : 10/04/2017
5 >
Matthieu Chedid -M- Date : 10/04/2017
Matthieu Chedid -M- Date : 10/04/2017
Matthieu Chedid -M- Date : 10/04/2017
Matthieu Chedid -M- Date : 10/04/2017
Matthieu Chedid -M- Date : 10/04/2017
1/1
L'équipe de l'émission vous recommande
Lire la suite
Musique Matthieu Chedid -M-
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL2.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants