2 min de lecture Musique

VIDÉOS - Sting revient sur son concert à l'Olympia en 2017

À l'occasion de la sortie du DVD et Blu-Ray de son concert à l'Olympia, le chanteur britannique répond aux questions de Mathilde Courjeau du #DriveRTL2.

#LeDriveRTL2
Rencontre : Sting revient sur son concert à l'Olympia en 2017
Crédit Média : RTLNet Crédit Image : Capture RTLnet

Si vous n'avez pas eu la chance et le privilège de voir Sting à l'Olympia cette année, rassurez-vous, le concert a été filmé et sort en DVD pour une petite séance de rattrapage. Filmé dans la célèbre salle de concert parisienne en avril dernier lors de la tournée mondiale 57th & 9th, le spectacle célébrait la sortie du premier album pop/rock de Sting depuis plus d'une décennie.

Vous pourrez retrouver les interprétations de I Can’t Stop Thinking About You, 50.000, un savant mélange des morceaux cultes de The Police comme de la carrière solo de Sting. Lors de ce concert, le Britannique était accompagné de 4 musiciens, dont son guitariste de longue date Dominic Miller, Josh Freese à la batterie, Rufus Miller à la guitare et Percy Cardona à l'accordéon. Les chœurs sont assurés par son fils, Joe Sumner ainsi que Diego Navaira et Jerry Fuentes du groupe The Last Bandoleros.

La fierté de jouer avec son fils

La présence son fils est un véritable plus pour le chanteur. "Être musicien en voyage et être père de famille, la plus grande difficulté est de trouver l'équilibre", explique-t-il au micro de Mathilde Courjeau du #DriveRTL2. "J'ai essayé. Parfois je ne voyais pas suffisamment ma famille, alors c'est aujourd'hui un plaisir et un honneur de vivre la tournée avec mon fils". Et Sting d'analyser le timbre de voix de son fils : "J'entends un peu de ma voix dans la sienne, mais il a aussi quelque chose de toute à fait unique. C'est amusant de mesurer ce qu'il a de moi, de sa mère et ce qui lui appartient. Je suis très fier qu'il ait choisi le même métier que moi".

Au micro de RTL2, Sting a raconté ce qu'il faisait juste avant son concert. Un véritable rituel qu'il applique avant chaque concert et dans chaque ville. Paris a simplement la gastronomie et le shopping en plus qui le font dévier dans ses habitudes. "Je suis allé nager, j'ai bu un café. J'ai lu 3 journaux : le New York Times, le Guardian et le Financial Times. Je suis parti me promener au parc Monceau, se souvient-il. Je suis allé faire du shopping, essayer de me trouver une paire de chaussures. Je suis allé déjeuner chez Lipp pour leurs sardines millésimées et un verre de Sancerre. Je devais allé à l'Olympia pour faire les balances et répéter avec les musiciens. Puis je suis allé dans les loges pour faire une sieste, faire du yoga et méditer et après c'est "show time" !"

Le poids de l'héritage de l'Olympia, l'hommage à Plastic Bertrand... Beaucoup de détails singuliers accompagnent les chansons et l'énergie de ce concert. Sting, Live at the Olympia Paris, sort le 10 novembre 2017 en DVD, Blu-Ray et vidéo digitale.

La rédaction vous recommande
Contenus sponsorisés