1 min de lecture Concert

Pink Floyd s'offre un concert dans les ruines de Pompéi en 1972

CONCERTS MYTHIQUES - En 1972, les Pink Floyd interprète certains de ses morceaux au cœur des ruines de Pompéi et du Vésuve pour son film musical, "Live at Pompeii".

Pink Floyd - Echoes (Part 1) - Live at Pompei 1972
Crédit Image : Capture d'écran Youtube
Voir la suite

Le lieu - Pink Floyd ne fait pas dans la demi-mesure. En 1972, le groupe s'offre les ruines de l'amphithéâtre de Pompéi, au sud de Naples, pour son film-concert, Live at Pompeii. Composé de David Gilmour, Nick Mason, Roger Waters et Richard Wright, la formation de rock psychédélique joue ainsi certains de ses titres dans les vestiges antiques.

L'anecdote - Habituellement, les albums live sont joués face à un public souvent déchaîné et ravi de voir ses idoles à quelques mètres. Live at Pompeii n'est pas un album live comme les autres : Pink Floyd a joué devant un théâtre vide de spectateurs afin de ne pas trahir leur obsession du son totalement pur. Les réactions du public sont donc totalement effacées au profit de l'expérience musicale.


La chanson - Si certains des morceaux présents dans le film ont été enregistré en studio à Paris, projetant des images des ruines en fond, d'autres ont bel et bien été jouées en direct dans la ville ensevelie par l'éruption du Vésuve, comme Echoes, A Saucerful of Secrets et One of These Days. A Saucerful of Secrets plonge le spectateur dans sa transe psychédélique et inquiétante, jouant avec l'acoustique exceptionnelle que peut offrir un tel décor.

La rédaction vous recommande
Contenus sponsorisés