2 min de lecture Cinéma

EN IMAGES - "SOS Fantômes" : que sont devenus les acteurs du film culte ?

Si les noms de Bill Murray et de Sigourney Weaver vous évoquent encore quelque chose, ce n'est peut-être pas le cas de Dan Aykroyd ou Rick Moranis.

Ernie Hudson, Dan Aykroyd, Bill Murray et Harold Ramis dans "SOS Fantômes"
Crédit Image : Sony Pictures
Voir la suite

Qui aurait cru qu'une bande de scientifiques armés d'un aspirateur à fantômes deviendrait culte ? SOS Fantômes a plus d'une trentaine d'années au compteur - le film est sorti en 1984 - et son aura n'a jamais faibli. La preuve, Sony a mis en route un autre volet de la franchise, un reboot au casting féminiséMelissa McCarthy et Kristen Wiig parviendront-elles à faire oublier Bill Murray et ses acolytes du premier film ? Réponse à l'été 2016. Les anciens de la franchise vont tout de même faire un petit caméo en souvenir du bon vieux temps. En attendant, jetons un regard sur les carrières des ex-chasseurs de fantômes.

Bill Murray est clairement celui qui s'en est le mieux sorti. SOS Fantômes l'a propulsé au rang de star du cinéma. Le comédien a multiplié les rôles iconiques (Un jour sans fin, Space Jam) tout en négociant un virage bien senti vers le cinéma d'auteur dans les années 2000. Lost In Translation, en 2004, en est le symbole. Il a aussi beaucoup tourné sous la direction de Wes Anderson, de La Famille Tenenbaum jusqu'au Grand Budapest Hotel. Récemment, il a doublé l'ours Baloo dans le Livre de la Jungle de Jon Favreau.

Autre actrice passée par SOS FantômesSigourney Weaver continue de tourner dans des grosses productions. Même si les premiers rôles se sont fait rares dans les années 2010. Elle devrait toutefois retrouver le rôle qui l'a rendue célèbre, celui d'Ellen Ripley dans la saga Alien, dans un cinquième volet prévu pour 2018.

Retraités et oubliés du cinéma

Le film d'Ivan Reitman mettait aussi en scène plusieurs stars des années 80 et 90. C'est le cas de Dan Aykroyd et Rick Moranis. Le premier, star de Blues Brothers en 1980, a enchaîné les bides dans les années 90 ce qui l'a progressivement fait tomber dans l'oubli. Dans les années 2000, il s'est surtout illustré dans des petits rôles, notamment dans Pearl Harbor. Il est resté attaché à SOS Fantômes, puisqu'il a écrit le jeu vidéo sorti en 2009, et est également producteur du reboot de la franchise. Rick Moranis, lui, a arrêté sa carrière d'acteur. Chérie, nous avons été rétrécis (1997), troisième volet de la saga Chérie, j'ai rétréci les gosses, sera son dernier film majeur. Il sort parfois des disques satiriques et donne de la voix pour des doublages de film.

Harold Ramis, l'un des interprètes des trois scientifiques de l'agence SOS Fantômes, s'est surtout illustré comme réalisateur. C'est lui qui a notamment mis en scène Un jour sans fin et Mafia Blues 1 et 2, avec Robert de Niro et Billy Crystal. Il est décédé en février 2014 à l'âge de 69 ans. Ernie Hudson, lui, a obtenu des rôles marquants dans The Crow et surtout dans la série télévisée Oz. Les années 2000 sont pour lui une succession de rôles dans des films mineurs et des séries B. 

Il apparaît cependant très souvent pour des rôles ponctuels dans des séries télévisées, et récemment dans Grace and Frankie sur Netflix. Annie Potts, l'interprète de la réceptionniste de l'agence SOS Fantômes, s'est elle aussi tournée vers le petit écran. Elle est actuellement à l'affiche de The Fosters et Chicago Med.

La rédaction vous recommande
Contenus sponsorisés