2 min de lecture Axelle Red

Axelle Red interprète "Feel It Still" dans #LeDriveRTL2 du 30 novembre 2017

Écoutez ou réécoutez #LeDriveRTL2 de Eric Jean Jean, Mathilde Courjeau du 30 nov. 2017.

#LeDriveRTL2
#LeDriveRTL2 du 30 novembre 2017
Crédit Média : Eric Jean Jean,Mathilde Courjeau Crédit Image : Bertrand Laidain

Elle s'appelle Axelle Red et fait partie des artistes avec lesquels Eric Jean-Jean a l'impression d'avoir une longue conversation depuis des années. 

Ton dernier album inédit Rouge Ardent date de 2013, après il y a eu les acoustiques et un nouvel album arrive bientôt, qu'est ce qu'il s'est passé pendant toute cette période ?
J'ai eu 3 enfants entre temps, un chien, une ferme à entretenir avec un potager (rires). J'ai fait une tournée aussi, un album acoustique avec 22 chansons que j'avais retravaillés. On a fait 200 concerts avec cette tournée, on a même été jusqu'en Asie. C'était plutôt agréable, je crois même que c'est la tournée qui m'a le plus amusée. J'étais super proche du public, il y avait de la place. Plus le groupe est gros, surtout avec une basse/batterie il n'y a pas vraiment plu place pour avoir le dynamisme. Là j'avais l'impression que je pouvais aller partout avec la voie. Et petit à petit j'ai commencé à faire des chansons. Au départ je me disais "je ne vais plus en faire c'est fini". 

L'album acoustique a débloqué ton inspiration ? Who's Gonna Help You est le premier extrait d'un album qui arrivera. C'est un album pragmatique, américain, et enregistré avec des Suédois et des Danois. Difficile de faire plus compliqué ?
C'est très bien résumé, je n'ai rien à ajouter ! En fait, je n'avais pas envie de prise de tête. J'ai eu un plaisir énorme à faire tous mes albums, mais il y a eu quand même de grosses prises de tête à chaque album. Il faut mettre plusieurs casquette, la composition que je fais, je co-réalise, ou bien je produis seule, et j'avais pas envie de ça cette fois-ci. En plus pour chaque album il y a la pré-production avec le groupe au complet dans le studio, et avec des musiciens magnifiques, j'ai cette chance dans ma carrière. Mais après il y a la post-production, le mastering etc… Je n'avais pas envie de ça… Et donc on a essaye plusieurs options, j'ai travaillé, à Nashville, à Memphis et à Los Angeles. Je suis allé là pour finir par travailler avec des Européens. (rires). Mais les Scandinaves sont un peu le "Ikea" de la musique. Il y a le côte pragmatique, ils ont bon goût et il connaissent tout mais en même temps il y a un facteur pop et j'avais besoin de ça.  

Rendez-vous sur l'article complet pour voir ce contenu

Voir l'article complet

Rendez-vous sur l'article complet pour voir ce contenu

Voir l'article complet
Axelle Red dans les studios de RTL2
Crédit Image : Bertrand Laidain
Voir la suite
L'équipe de l'émission vous recommande
Contenus sponsorisés