Ardisson, Hanouna, Canteloup : leurs auteurs crèvent l’écran

REVUE DE PRESSE - Les animateurs les plus connus ne sortent pas leurs blagues d’un chapeau magique. Au contraire, ils ont des auteurs qui leurs livrent des kilomètres de vannes pour chaque émission.

Les blagues des animateurs sont souvent imaginées par des auteurs cachés dans l'ombre
Les blagues des animateurs sont souvent imaginées par des auteurs cachés dans l'ombre

Ils " font " la télévision mais sont inconnus du grand public : les auteurs, et plus précisément les auteurs de " vannes " qui se cachent derrière Ardisson, Canteloup et d’autres. C'est le magazine VSD qui se penche sur le sujet.
 
Commençons par Stéphane Ribeiro qui écrit pour " Salut les terriens ", l'émission de Thierry Ardisson le samedi sur Canal +. Chaque semaine il fournit 300 vannes par invité.  L'animateur n’en garde que 20. D’ailleurs, Thierry Ardisson a été le 1er à assumer de ne pas écrire ses textes. En tout, 150 pages sont écrites chaque semaine, à la virgule près, aussi bien les informations factuelles que les interviews.

Mais Thierry Ardisson n'est pas le seul. Nicolas Canteloup, pour TF1, travaille avec trois auteurs dont Arnaud Demanche qui a travaillé avec Cyril Hanouna mais, comme il le dit " auteur chez Hanouna, c’est utile si Cyril chope la grippe car il improvise tout ". En revanche dans " Touche pas à mon poste ", il y a des " auteurs juniors " qui travaillent avec les chroniqueurs.

En revanche, on est encore loin des fameux " late show " américains où, là, tout est écrit, y compris les réponses des invités. Jimmy Fallon a 15 auteurs et le mythique " Saturday Night Live " en compte 50.

L'équipe de l'émission vous recommande
par Jules RoyAuteur / Grand Morning RTL2
Suivez Jules Roy sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL2.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants